TECH
Trending

RAM – De combien a-t-on vraiment besoin ? (PC/Smartphone)

4 GB, est-ce suffisant ? 6 alors ? 8 ?

La course à la plus grosse RAM a démarré en 2018, les constructeurs se disputent les plus gros chiffres pour impressionner les clients, mais est-ce vraiment nécessaire ?

Les OEMs ont entamé la course à la plus grosse (RAM) sur smartphone depuis la fin 2018 avec l’introduction du OnePlus 6T McLaren édition été équipé d’un module de 10 GB, mais à quoi servent ces chiffres si ce n’est que pour flatter les acheteurs potentiels pseudo-geeks ?

Qu’est ce que la RAM ?

Un module de mémoire ultra rapide qui permet de charger temporairement les applications utilisées en temps réel. Ceci sert à éviter le chargement des composants des applications depuis le stockage principal qui est bien moins rapide qu’une mémoire volatile (RAM).

Plus de RAM plus bon ? Faux !

Ce que les publicités ne vous disent pas, c’est qu’il n’y a pas que la quantité de mémoire qui compte dans un module de RAM, il y’a la vitesse, la latence et la génération. La vitesse d’une barrette est mesurée en Mhz (1600, 1833, 2133; 3200 … ), la latence (CAS) que prend le module pour recevoir une commande en millisecondes, et la génération, DDRx, connue pour être indice de compatibilité et d’année de sortie.

Sur Android

Une application typique sur Android utilise dans les 300Mb de RAM. Un utilisateur connecté typique utilise dans les 8 applications (simultanément) ce qui fait dans les 2.5GB de RAM minimum.
Un smartphone équipé de 4GB (typique) reserve dans les 2GB de RAM pour le système, ce qui nous laisse moins de 2GB libre pour l’utilisateur.
Notez que des applications peuvent consommer bien plus que 1 Go de RAM, comme les jeux ou plusieurs onglets ouvertes sur Google Chrome. Ce qui va pousser Android à chasser les anciennes applications de la RAM pour faire de la place aux plus gourmands selon la demande de l’utilisateur.
Chacun a son propre rythme d’utilisation, ces chiffres ne sont qu’une étude typique.
En analysant de plus près le comportement des constructeurs ainsi que celui des applications sur Android, j’ai remarqué que chaque constructeur gère sa RAM différemment. Or, parfois, des applications se feront tuées en arrière-plan même si la mémoire est toujours disponible.

Sur iOS

Les iPhones fonctionnent de la même façon que les smartphones Android dans la gestion de la RAM, sauf que la quantité de mémoire demandée est réduite sur le premier car les applications sont bien plus optimisées. Pourquoi ? il y’a combien de smartphones sous iOS ? Et combien sur Android ? Voilà.

Sur Windows

Microsoft a bâtit son OS d’une façon plus pratique, car sur un écran d’ordinateur, on peut facilement utiliser plusieurs applications au même temps. Ce qui fait que les programmes ne se font pas renvoyées du compartiment RAM, mais plutôt, c’est le système qui ralentit avec un avertissement qu’il n’y a plus assez de mémoire disponible
Windows utilise aussi le fichier de pagination, une partie du disque dur qui se comporte comme de la mémoire RAM pour stocker les programmes exécutés mais passifs (Non utilisés) pour dédier la RAM aux applications actives.
Déduction, Windows fonctionnera avec n’importe quelle quantité de RAM disponible aussi longtemps qu’il y’a assez pour le système (1.1 GB de RAM réservée au système après un redémarrage clean sur Windows 10).
Les jeux et les onglets de Chrome demandent évidemment beaucoup de mémoire vive, il est donc normal d’ajuster celle-ci en fonction de vos applications et besoins.

Tags

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close